Le London Symphony Orchestra joue John Williams

 Radieux, les mélomanes parisiens avaient découvert lors de la présentation de saison 2012/13 que le plus cinématographique de tous les orchestres, le London Symphony Orchestra, viendrait jouer les plus grands chefs d’oeuvre (et tubes) de John Williams. Star Wars aussi, forcément, non ? Avant de se rendre compte, tout déconfits, que Star Wars brillait par son absence dans la liste des œuvres inscrites au programme. Un malheur ne venant jamais seul, à quelques heures du concert, mon compagnon de concert me fait faux bond. Le hasard de la petite annonce sur réseau social fait que son remplaçant est LE expert

lire la suite

Winterreise

Le concert a commencé une bonne quinzaine de minutes en retard, pendant lesquelles on a pu goûter les différentes couleurs du brouhaha pleyelien. De 19h55 à 20h03, un joyeux brouhaha où on distingue dépliements de chaises, feuilletages de programmes et murmures divers. Vers 20h05, un quasi-silence se fait, teinté d’un brin d’inquiétude. Petit à petit, l’inquiétude fait place à l’agacement. Un unique spectateur se met à applaudir impérieusement, comme pour convoquer le pianiste et le chanteur. Or il a surestimé l’agacement des spectateurs, car personne ne se joint à lui. Problème de timing, car quelques minutes plus tard, son initiative

lire la suite

Pilulip Pilup Pip ! Chtoung ! Boum !

Salle Pleyel, jeudi 10 novembre 2011 Orchestre de Paris, Akiko Suwanai (violon), Paavo Järvi (direction) Weber, Ouverture du Freischütz,  Mendelssohn, Concerto pour violon  Berlioz, Symphonie Fantastique  *** Une des particularités de l’Orchestre de Paris est de se produire toujours deux soirs d’affilée sur un même programme de concert, le plus souvent les mercredi et jeudi soirs. Une pratique que j’approuve sans réserves, puisqu’elle simplifie énormément la gestion de l’agenda et permet, lors de concert particulièrement savoureux, de revenir le lendemain pour une deuxième rasade (surtout quand le soliste invité est grec, de préférence violoniste). Or, cette fois-ci, le choix était

lire la suite
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!