#MetroConductors

Les meilleures plaisanteries viennent toujours de l’autre côté de la Manche. #ConductorMovies, le Grand Gag de l’Année Dernière, on le devait déjà aux Anglais. C’est donc un grand contre-ténor .. euh, britannique (qu’on aura l’occasion d’écouter salle Pleyel le mois prochain) qui a mis le feu aux poudres ce matin sur twitter : If only there was a game today called « Conductors named after Paris Metro Stops ». Coz I’m dying to write Sir John Eliot Gare du Nord. Le mal était fait. Une station de métro. Un chef d’orchestre. Tant de possibilités. Un collège chef d’orchestre a à peine le

lire la suite

#conductormovies

(Ce billet s’adresse à mes lecteurs anglophones, mes plus plates excuses aux non-anglophones d’entre vous) Si vous ne twittez pas (et que les dieux vous préservent de tomber dans cette addiction), vous avez manqué le vent de folie qui souffla hier sur la twittosphère classico-musicale. Soudain, ce cercle composé de critiques musicaux de haut vol (les critiques musicaux français brillent pas leur absence), d’amateurs enthousiastes, d’équipes de comm’ de certains orchestres, de compositeurs, s’est transformé en gigantesque cour de récréation. Tout a commencé innocemment avec le gazouillis de Tommy Pearson : « Herbert von Carry On #conductormovies ». Puis les choses s’emballèrent,

lire la suite
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!