mercredi 2 mai 2012

En mai, fais ce qu'il te plait !


33 Comms'
Planning des réjouissances de mai :
  • Mardi 1er mai, 20h, salle Pleyel : mon orchestre adoré, le London Symphony Orchestra et son choeur associé, le London Symphony Chorus, jouent un programme Debussy-Szymanowski-Scriabine à Pleyel. En soliste pour le concerto pour violon de Szymanowski, Christian Tetzlaff. Sachant qu'il m'a horripilée chez Mendelssohn, éblouie chez Bartók, j'ai hâte de savoir quelle impression il me fera.(Ndlr: sauf que j'ai bêtement raté ce concert. Bon)
  • Mercredi 2 mai, 20h, salle Pleyel : presque la même équipe avec un programme plutôt bartókien, hourrah ! Suis-je le seule à ne pas regretter le désistement de Pierre Boulez - auquel je souhaite un prompt rétablissement ? Probablement, tout le monde dans les parages semble adorer son Bartók. J'ai en tout cas un meilleur pressentiment avec Peter Eötvös, qui remplacera Pierre Boulez sur l'estrade de chef.
  • Week-end du 5 mai, Conservatoire d'Art Dramatique : une des rares écoles où il ne s tiendra non pas des élections, mais un week-end à thème Mozart, autour du pianiste Menahem Pressler. Mini-prix pour trois concerts (40€ la formule entrée-plat-desser). Je ne pourrai pas assister à tous, je devrai ainsi me contenter de celui du samedi 5 mai (Divertimento pour cordes en fa majeur n°3, Quatuor pour piano et cordes n°2Grand sextuor concertant pour 2 violons, 2 altos, 2 violoncelles) et de celui du dimanche après-midi (Sérénade pour 8 instruments à vent en mi bémol majeur et Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur, Sérénade pour 8 instruments à vent en ut mineur)

La semaine suivante, ça se complique. Le week-end du 11-13 mai peut s'appréhender de trois manières différentes :
Planning v.0.1 (tel que je l'avais planifié en m'abonnant, au printemps dernier)
• Jeudi 10 mai, salle Pleyel : écouter Joshua Bell et Jeremy Denk ( le pianiste-chimiste qui écrit si bien) jouer en sonate,
• Vendredi 11 mai, salle Pleyel : Matthias Goerne revient clôturer le cycle de Lieder de Schubert avec Le Chant du Cygne. Vous savez tout le bien que je pense de Matthias Goerne.
• Samedi 12 mai, Pleyel : L'Orchestre c'est fantastique. Il faut toujours assister aux concerts pour enfants, ils sont aussi bien, si ce n'est meilleurs, que les concerts pour "grands", et moins chers.
Dimanche 13 mai, salle Pleyel. L'ONDIF donne un programme sérieusement hispanisant.

Planning v.0.2
• jeudi 10 mai : répétition générale de la 4è de Bruckner par les Concerts Gais. Vous savez, le gros machin avec ça dedans (horrible pour les yeux, doux aux oreilles). Et non, ce n'est pas la partie pour piano.
• Vendredi 11 mai, 20h30 : L'orchestre des Concerts Gais joue à l'Eglise Saint-Roch la 4è de Bruckner, aussi connue sous le doux sobriquet de l'Altérisante (les vents, vous pouvez sourire, vous n'imaginez pas à quel point c'est une cochonnerie, les altérations, au violon. Un jour, il faudra que je me fende d'une chroniquette à ce sujet, d'ailleurs.)
• Dimanche 13 mai, 15h30, Temple de l'Oratoire du Louvre. L'Orchestre des Concerts Gais continue de trémoler gaiment.
Et oui, c'est aussi pénible à jouer que ça en a l'air.

Planning v0.3 : Musicora. Le salon de la musique classique. Je serais sérieusement tentée par le programme du salon - une table ronde sur les blogs musicaux me fait de l'œil, si le prix du billet d'entrée aux journées "pro" ne me rebutait pas.

  • Jeudi 17 mai : Nirmalya Dey, un des quelques rares maîtres de dhrupad en activité, en concert à Paris. Si jamais le dhrupad vous intéresse, laissez-moi un petit commentaire ou un e-mail (il s'agit en effet d'un concert en appartement)
  • Mercredi 23 mai, salle Pleyel. L'Orchestre de Paris joue Peer Gynt
  • Samedi 26 mai, Normandie : Un trombono-tubisto-violoncello-contrebassiste joue épouse ma hautboïsto-corno-anglaise de prof. (les invités sont priés de se munir de leurs instruments, il y aura répétitions, concerts et entractes, d'où la présence de ce très heureux évènement dans le planning des réjouissances musicales)
Manquerait-il des choses ? Qu'avez-vous prévu de votre côté ?

33 Comms':

{ Joël } at: 2 mai 2012 à 14:01 a dit…

Il y a aussi Leleux/Batiashvili/Power/Klinger au Théâtre de la Ville le 19 mai... (Il reste des places sur Internet.)
Pour le week-end du 11-13 mai, il y a une autre possibilité :
Planning v.0.4
* 10 mai : récital de sitar au centre Mandapa ;
* 11 mai : Concert gai à Saint-Roch ;
* 12 mai : Création de L'Opéra de la Lune de Brice Pauset à Dijon, que les plus forcenés écouteront deux fois à la suite ;
* 13 mai : adieux de Clairemarie Osta dans L'Histoire de Manon à l'Opéra Garnier.

Hier, le concerto pour violon de Karol Szymanowski était sublimissime, mais tu aurais peut être détesté Christian Tetzlaff. J'ai surtout aimé la façon dont l'orchestre répondait au violoniste que j'ai trouvé à la limite de la vulgarité dans ses aigus (comme s'il faisait glousser son violon), un peu trop de vibrato à mon goût (et qu'est-ce qu'il gigote !)

Ugolino le Profond at: 2 mai 2012 à 14:03 a dit…

Tu n'as rien raté hier soir, je suis plutôt modéré d'habitude avec Tetzlaff mais il a massacré le concerto de Szymanowski. Hors style, formellement indigent, complètement à côté. Ceux qui connaissaient pas l’œuvre ont apparemment apprécié, néanmoins...
L'orchestre était heureusement à son niveau de routine, mais globalement le concert n'était pas bien passionnant.

Boulez aurait été, dans ses défauts et ses qualités, beaucoup plus intéressant, même dans Bartok. Eötvös fait du sous-Boulez la plupart du temps, alors je ne vois pas trop en quoi on peut se réjouir de son remplacement. Autant avoir l'original que la copie.
Quant à Boulez, son Bartok des années 70 est l'un des plus grands, celui depuis les années 90 est plus discutable (enfin, on a le droit de le discuter quand on l'a entendu avec un autre orchestre que l'OP).

Pour ma part, après un horrible mois d'avril de seulement 6 pauvres concerts, je vais tenter d'en faire une vingtaine ce mois-ci.

Et je vais même voir l'OP. En tremblant.

Anonyme at: 2 mai 2012 à 14:24 a dit…

muf muf muf. "l'altérisante"... Si on veut ne jouer qu'en do Majeur, c'est sûr, faut pas dépasser 1780, déjà... et puis, bien choisir ses œuvres. (comme ça là de mémoire, aucune qui me vienne à l'idée. Faut dire que ça n'est pas une tonalité très seyante, do Majeur... Allez, un seul dièse, ça ira ?? En sol majeur y'a de quoi faire...)

(signé : une bassoniste qui n'a peur ni des dièses ni des bémols, mais qui frémit à la vue d'une ronde liée à une autre ronde. Même si ce sont deux do naturels... Nous c'est la "soufflante" qu'on n'aime pas (les symphonies de Brahms sont réputées...)

{ Klari } at: 2 mai 2012 à 14:53 a dit…

@Joël, Ugolino : Vous m'inquiétez, à propos de hier soir. Ou plutôt, vous me rassurez. Joël, tu mets là exactement le doigt sur ce qui m'avait agacée chez Tetzlaff l'année dernière sur Mendelssohn (du coup, le concerto avait l'air. Comment dire. Meringué).

Quand tu parles de gigotage, c'est la fameuse oscillation genou-droit-genou-gauche et rebelote? (Il la squizze chez bartok, il ne reste qu'une sorte de léger fléchissement des genoux, selon un axe vertical, marquant une prise d'appui sur le sol. Et ca marche très bien, visuellement. Et auditivement aussi)

@Joël : "Leleux/Batiashvili/Power/Klinger au Théâtre de la Ville le 19 mai" Oui, oui, je sais, c'eut été un beau concert - en plus pour mon anniversaire, mais je ne me vois plus du tout comment justifier de prendre des places de concerts en plus pour cette saison alors que je m'apprête à faire mes réservations pour Graz, et que je prends la saison Leleuxphile de l'OCP l'année prochaine...

(mais s'il passait par là et m'offrait deux invit's, j'y courrais, évidemment !)

@Ugolino : pour moi, chez Bartok, il y a tellement d'éléments propres à la langue hongroise (le rythme, l'alternance de sons ouverts et fermés, des prises d'appui bien fermes vers le sol, des sortes de mini-respiration qui rappellent le léger stop entre des consonnes doublées) que j'ai énormément de mal à imaginer un non-magyarophone diriger du Bartok.
(tu vois, je représente une forme - discutable - de nationalisme musicale, c'est à la mode ces temps-ci en hongrie)

On peut avoir une sélection de cette vingtaine de concerts ?

Et je vais même voir l'OP. En tremblant.
Allons bon. TU vas écouter quel concert ?

@Une bassoniste anonyme : Do majeur, pas nécessairement ! Disons deux dièses maxi (trois à la rigueur) ou trois bémols max ! Plus, ça donne des positions de mains improbables sur le manche.

Par contre, nous, une ronde, même avec un double dièse, on saute au plafond ! Alors quand le plaisir est doublé :-)

En tout cas, voici une belle illustration du choc culturel vent-cordes..

(même que les trilles, ça nous fait pas peur, nous, et qu'on peut même toutes les faire, héhéhé, tralalilalère)

{ Joël } at: 2 mai 2012 à 15:04 a dit…

> Quand tu parles de gigotage, c'est la fameuse oscillation genou-droit-genou-gauche et rebelote?
Oui, c'est cette lente oscillation, accompagnée d'un mouvement de rotation selon un axe vertical (je tourne vers la gauche quand je fléchis la jambe droite, et vice-versa).

{ Klari } at: 2 mai 2012 à 15:06 a dit…

Je vois très bien :-)

Philippe[s] de l'escalier at: 2 mai 2012 à 15:40 a dit…

Comme tu vas manquer Schubert Goerne Eschenbach, aucun concert en commun ce moi-ci (Pour moi outre Goerne : Nietzsche Wagner à l'Athénée, Le Bourgeois gentilhomme à la Porte-St-Martin, Roméo et Juliette à la Bastille, Le Vaisseau fantôme et Salomé au Wiener Staatsoper, et un voyage en Bourgogne (sans musique))

zvezdo at: 2 mai 2012 à 16:32 a dit…

eh bien, moi, aucun concert à part les 11 et 13 (je pars en vacances juste après). Qu'elle est bien, cette dernière page.... (et pas QUE parce que c'est la dernière!)

{ Klari } at: 2 mai 2012 à 17:25 a dit…

@Philippe : Comment peux-tu aller en Bourgogne sans faire un détour par l'Audotorium de Dijon, où, miracle des miracle, joue mon CIHOHI bien aimé le 9 mai ? Je suis sûre que tu causeras - bien malgré toi, certes - le décès de nombreux petits chatons mignons à cause de cette négligence !

@Zvezdo : bravo ! Je ne suis jamais arrivée à cette dernière page, honte sur moi :-)

{ Klari } at: 2 mai 2012 à 17:26 a dit…

@Zvezdo : et surtout bonnes vacances !

Philippe[s] de l'escalier at: 2 mai 2012 à 18:20 a dit…

La Bourgogne est vaste et pleine d'attraits extra-musicaux... (désolé pour les chatons).
Et je vais encore rater les concerts gais (un jour, j'y arriverai !)

{ mimylasouris } at: 2 mai 2012 à 18:23 a dit…

Si tu choisis l'option Goerne, on se croisera, sinon ce sera partie remise, puisque c'est avec Anna Teresa de Keersmaeker (et une séance de travail de Roméo et Juliette) le seul spectacle de ce mois-ci, par ailleurs fort chargé en maquettes et comptes d'exploitation.


Je crois que je n'ai pas aimé le concert d'hier soir.

{ mimylasouris } at: 2 mai 2012 à 18:24 a dit…

Eh ! On m'a supprimé mes balises paratonnerre de part et d'autre de ma confession !

{ Klari } at: 2 mai 2012 à 18:41 a dit…

@Philippe : un jour, j'y arriverai j'espère bien ! Bon séjour en Bourgogne !

@Mimy : faudra-t'il envisager une opération fromage-pain ?

Je pense que blogger a du prendre des symboles "<" et ">" au premier degré. Elles ressemblaient à quoi, tes balises ?

Et puis, on a le droit de ne pas aimer un concert de temps à autres, hein. Ca n'en fait que mieux apprécier les meilleurs !

{ Aloysia } at: 2 mai 2012 à 21:38 a dit…

Il me tarde la kroniquette sur les altérations au violon.
L'orchestre dans lequel je joue va créer un concerto pour orgue vendredi soir, on n'a que de ça, des dièses partout sur 1/2 mesure, puis des bémols mâtinés de bécarres.
Argh !
(mais à écouter, c'est magnifique !)

{ mimylasouris } at: 2 mai 2012 à 22:28 a dit…

Bah, c'était mon initiation au LSO, alors forcément, j'étais déçue.

Opération fromage d'ici un mois, hein. Je semi-hiberne jusqu'à la première semaine de juin incluse.

{ Klari } at: 3 mai 2012 à 00:35 a dit…

@Aloysia : euh, je vais me dépêcher, alros ! (un concerto pour orgue !? Ca alors ! De qui ?) Bonne création vendredi, toitoitoi !

@Mimy : ah oui, flûte. En même temps, Szymanowski-Scriabine, tu parles d'un programme initiatique. Bon courage pour le marathon de mai.

{ DavidLeMarrec } at: 3 mai 2012 à 21:41 a dit…

Il faut préciser que ce sera une version relativement étoffée de Peer Gynt, avec récitant. On est très loin d'une version complète (même pas sûr qu'il y ait toute la musique), mais cela fait déjà passer l'oeuvre du statut de musique décorative sans grand intérêt à quelque chose de beaucoup plus pénétrant.

[Au passage, le disque Tourniaire / L. Wilson est remarquable pour prendre la mesure de ce qu'est cette musique en relation avec le texte. Et puis si l'on parle bien le bokmål, il y a Ruud. ]

--

Sinon, mes suggestions (ne prenez pas trop de places, hein, je ne les ai pas forcément encore prises !) :


=> Le 4 (demain, quoi), au CNSM, audition publique de la classe de direction de choeur.

=> Le 5, aux Bouffes du Nord, The Suit (il y a de la musique de Krawczyk dedans).

=> A partir du 7, à Bastille, R&J de Berlioz dans une distribution de feu, avec notamment le plus grand ténor vivant.

=> Le 10, à Orsay, musique de chambre de Debussy et Caplet.

=> Le 11, je confirme, Matthias à Pleyel. Mais aussi, simultanément, à la Cité de la Musique, les BBC Singers dans les doubles choeurs de Schumann... et une création de Kyburz (c'est pas mal, généralement).

=> Le 12, journée Schumann à la Cité, avec à 15h un programme de musique de chambre (couplage avec Kyburz, qui risque être moins opérant), et le Pèlerinage de la Rose à 20h (Tabachnik).

=> A partir du 12, au Grand-Palais, début des représentations de Peer Gynt.

=> Le 15, au Théâtre Adyar, de la musique de chambre franco-belge de première qualité : Franck, Chausson, Lekeu, Jongen.
Et à 12h30 à Orsay (pendards !), Mauillon dans Debussy, Duparc, Pfitzner et Schoenberg !

=> Le 16, Salomé de Schmitt par Altinoglu.

=> Le 18, Histoire de la Comédie-Française ou début de Julie de Strindberg à l'Odéon.

=> Le 19, Le Miroir de Jésus de Caplet (bijou, mais Baechle me fait très peur ici).

=> Le 20, du Massenet à Favart.

=> Le 21, au Châtelet, mélodies russes par Hvorostovsky.

=> A partir du 22, au TCE, Così fan tutte dans une distribution prometteuse (une mise en scène très figée à prévoir en revanche).

=> Le 23 et le 24, donc, les morceaux en contexte de Peer Gynt de Grieg par Järvi et le Paris SO.

=> Le 24, à Sainte-Clotilde : programme démentiel. Hillborg, Daniel-Lesur, Martin par le St Jacob's Chamber choir et Maîtrise de Radio France.

=> Le 26, à la Cité, livre III de Madrigaux de Monteverdi.
Ce à quoi l'on peut ajouter, à 17h au Théâtre de la Ville, Tharaud jouant les compositeurs de MNL : Pesson, Campo, Pécou... vu les collaborations passées entre Tharaud et les deux derniers, c'est très engageant.

=> A partir du 29, début de Pop'pea au Châtelet, si on est d'humeur rigolarde et qu'on a un peu de temps.
A 12h30, à Orsay, des mélodies de Boulanger et une réduction pour trio de Printemps de Debussy.

=> Le 31, à la Chapelle de Versailles (17h30), Petits motets français : Morin, Couperin, Bernier.

--

Tiens, ça va me faire une notule, ça...

Après ça, il faut choisir... J'irai probablement voir The Suit, Roméo, Peer Gynt (le vrai), la CF, Julie, Hillborg, et peut-être Goerne, le Pèlerinage et Peer Gynt (le faux).

C'est déjà beaucoup trop. :(

Ugolino le Profond at: 3 mai 2012 à 22:34 a dit…

Oh j'avais pas vu ça !

Tharaud au théâtre de la ville, créations de Gérard Pesson, Oscar Strasnoy, Boris Filanovsky, Régis Campo, Vincent Bouchot, Thierry Pécou...

L'un des plus mauvais pianiste du monde qui crée des œuvres de certains des plus mauvais compositeurs du monde !
Je crois dans le style "vulgaire et stupide", ca va être pire que Pop'pea, parce que beaucoup plus sérieux. Il faut y aller !

{ Joël } at: 3 mai 2012 à 23:29 a dit…

Le 5, aux Bouffes du Nord, The Suit (il y a de la musique de Krawczyk dedans).
Dans ce très beau spectacle, la musique qui n'est pas de Krawczyk est très bien aussi !

Hugo at: 4 mai 2012 à 12:24 a dit…

Petit mois pour moi :
Lundi 7 : Le CRR Paris et Nora Cismondi ♥ jouent le concerto pour hautbois de Strauss. Et une symphonie de Mahler, rien de tel qu'une bonne sieste pour se reposer d'une journée de travail. (Et en plus c'est gratuit).
Jeudi 10 : Récital Joshua Bell / Jeremy Denk
Vendredi 11 : Les concerts gais !
(Vendredi 18 : séance de travail du barbier de Séville, j'espère aussi obtenir une place à l'ouverture de la billetterie car j'en ai pas pour l'instant :( )
Lundi 21 : Hvorostovski au Châtelet
Dimanche 27 : ONdIF, la nouveau monde (je l'ai encore jamais entendue en vrai !)
Mercredi 30 : Méga-programme Mozart-Haydn avec bonus Ravel pour l'OCP.

{ Klari } at: 4 mai 2012 à 22:34 a dit…

@Tous : merci pour vos chouettes suggestions :-)

@Hugo : petit, petit, tout est relatif. A plus de un concert par mois, nous faisons partie des goinfres que les salles de concerts devraient chouchouter un peu plus.

Merci pour tes suggestions, agrémentées de liens, dont certains que j'ai cliqué avec enthousiasme! Si je n'ai guère le courage de m'enquiller un Mahler, le concerto de Strauss me fait très très envie. Ce sera l'occasion d'écouter N. Cismondi, ce qui ne m'est encore jamais arrivé.

@Joël : Vive la musique de Krawczyk et la musique de non-Krawczyk ! (je vais me laisser tenter... mais comment le justifier. ? pfiou!)

@Ugolino
L'un des plus mauvais pianiste du monde qui crée des œuvres de certains des plus mauvais compositeurs du monde !
Je crois dans le style "vulgaire et stupide", ca va être pire que Pop'pea, parce que beaucoup plus sérieux. Il faut y aller !

Du Ugolino tout craché ! :-)

@David : oh, mon bokmal est un peu rouillé !

Ce sera, je crois, mon premier Peer Gynt en concert. Enfin, deuxième après une expédition des Concerts Gais en Allemagne où nous avions joué un Roi de la Montagne à toute vitesse. Mais ça passe tellement vite (plus vite! plus vite! poufpouf! plus viiiiiite) que je me rappelle juste être arrivée un peu essouflée à la fin du morceau. (ca va trèus vite et très haut, et pourtant, c'est plus facile que Bruckner, va savoir..)

Par contre, j'avais noté la présence de Johannes Weisser (hiii) dans le Peer GYnt de l'OP, l'année dernière, or il n'apparait plus sur le site de l'OP. Peer Gynt avec ou sans Weisser ?

Sinon, j'aurais bien été voir à quoi ressemble Kyburz s'il n'yavait pas tant de Schumann autour !

{ Les amis d'Ase } at: 4 mai 2012 à 23:18 a dit…

Du Ugolino tout craché ! :-)
D'autant plus qu'il en a profité pour ne pas dire ce qu'il allait voir. :)

Vu la durée de Peer Gynt, je suis étonné qu'il n'y ait pas de baryton (la présence d'une mezzo confirme en plus la présence des épisodes du Sud où Peer chante la sérénade). A mon avis, il sera là (enfin, lui ou un autre, puisque ce n'est plus précisé...).

Kyburz ne mérite peut-être pas non plus le déplacement pour lui tout seul, vu l'offre, mais pour moi c'est plutôt l'inverse : trop peu de Schumann, avec beaucoup de Kyburz (et s'il se révèle qu'il écrit mal pour choeur, je vais souffrir).

Ugolino le Profond at: 5 mai 2012 à 00:55 a dit…

Et encore, je n'avais pas vu la "note d'intention" : "PianoSong est une commande de douze pièces pour piano solo écrites en écho à douze « tubes » des années soixante à nos jours. [...] De Barbara à Michael Jackson, en passant par Henri Salvador ou Madonna [...]".
Quand on atteint ce niveau culturel, on peut fermer les frontières et atomiser la France, personne dans le monde ne le remarquera.

Malheureusement je ne pourrai pas y aller, Aleph joue en même temps.

Bon, puisque je suis sommé, ce que j'ai vu :
1 : Pleyel - LSO/Eotvos
2 : Pleyel - LSO/Eotvos
4 : Temple saint-marcel - Magali Léger, Marie-Laure Boulanger... (Ibert/Debussy)

Ce que je vais voir :

5 : Cité - OPRF (Kyburz/Schumann)
6 : Sainte-Clotilde - Orchestre de Lutetia (Borodine/Moussorgski/Napravnik/Taneïev) : je n'ai absolument pas la moindre idée de ce qu'est cet orchestre mais ils jouent Saint Jean de Damascène de Taneïev alors...
7 : TCE - Lugansky
9 : Institut finlandais : Trio Paul Klee et Enesco Quartet (Schubert/Golijov/Schönberg)
Du 10 au 14 je suis à Berlin où je verrai le Philharmonique de Berlin dirigé par Abbado, un requiem de Britten et le RSB.

Mais je rate le week-end de musique japonaise donné par le Philhar' et le Tokyo Sinfonietta.

15 : Orsay 12h30 - Mauillon/Le Bozec
Et puis le soir il y a le choix :
CRR - 2e2m
Cortot - Colli/Casadei
Adyar - Camerata de Paris (Franck/Chausson/Lekeu)
16 : Cité - OP/Altinoglu (et oui)
19 : Amphithéâtre bastille - Miroir de jésus
21 : Opéra comique - Re Orso
22 : Orsay - OPRF/Gabel 20h30 gratuit
23 : Opéra - Orchestre de l'opéra/Jordan
24 : Sainte-Clotilde : Maîtrise de RF
25 : Invalides - trio Brancusi (Debussy/Ravel/Enesco)
26 : Théâtre Dunois - Ensemble Aleph
27 : Théâtre Dunois - Ensemble Aleph
29 : Orsay - Trio George Sand (Debussy/Boulanger/Ravel)

22 concerts à priori ce mois-ci.

{ mimylasouris } at: 5 mai 2012 à 19:43 a dit…

tu parles d'un programme initiatique

Mon premier opéra, c'était Wozzeck(une initiative initiatique de Palpatine)... Enfin, mon premier opéra à l'Opéra ; j'avais déjà assisté à une Flûte enchantée en plein air au Château de Vaux-le-Vicomte.

{ DavidLeMarrec } at: 5 mai 2012 à 23:40 a dit…

Eh bien voilà, on a bien fait d'insister... je découvre l'existence du Théâtre Dunois, et je vois (ce qui me fait encore plus plaisir) que j'avais parcouru dans ma lecture de début de saison quasiment tout ce que tu vas aller voir. Ouf, pas de grands trous béants dans mon organisation.

Merci pour cette liste.

Sinon, concernant le concept du récital Tharaud, ça avait fonctionné entre Maratka et Rameau, alors pourquoi pas entre Pesson et Madonna, la distance harmonique est sensiblement aussi intersidérale.

Vu la grande réussite (accessible, ludique, inspirée) de la Suite d'Hommage à Rameau, je suis tout prêt à essayer cette fois-ci, même si je doute d'avoir le temps de m'y rendre. J'espère qu'il traînera une bande quelque part, parce que malheureusement ses disques ne rendent pas compte de tous ces travaux de dialogue et de commande avec la musique d'aujourd'hui...

Ugolino le Profond at: 6 mai 2012 à 23:13 a dit…

"Eh bien voilà, on a bien fait d'insister... je découvre l'existence du Théâtre Dunois, et je vois (ce qui me fait encore plus plaisir) que j'avais parcouru dans ma lecture de début de saison quasiment tout ce que tu vas aller voir."

Je n'en suis malheureusement pas encore à inventer les concerts, sinon la vie serait beaucoup plus top.

Jérémie at: 7 mai 2012 à 23:55 a dit…

Pauvre Marco Stroppa. Sa création "Re Orso" à l'Opéra-Comique a été complètement oubliée de tout le monde...

Vous savez quelque chose que j'ignore au sujet de ce compositeur ?

{ Joël } at: 8 mai 2012 à 00:16 a dit…

La seule chose que je sais sur ce compositeur, c'est que Re Orso aurait dû être créé l'année dernière, mais qu'il a demandé à avoir un peu plus de temps pour finir sa partition. On verra bien s'il y a du monde...

{ Klari } at: 9 mai 2012 à 22:56 a dit…

@Ugolino : Tu t'es fait prier un petit peu (non! tu n'as pas été sommé de faire quoi que ce soit ! (mauvaise foi typiquement masculine, peuchère))

Merci d'avoir pris le temps d'établir ta liste, et pour ces bonnes idées.

Je n'en suis malheureusement pas encore à inventer les concerts, sinon la vie serait beaucoup plus top
Un jour ? Le jour où tu établiras la programmation d'une salle, je m'abonne, promis.

Berlin
Ah, Berlin, Ah! Berlin ! (s'évanouit, en proie à l'émotion)

@Mimy : il te testait, le chenapan !

@les deux "J" : vous en savez manifestement tous les deux beaucoup plus que moi !

Andanteconanima at: 25 mai 2012 à 15:51 a dit…

Je rajoute une offre promotionnelle pour le 31 mai !

Je me retrouve en possession d'un billet pour :
- le récital du pianiste coréen Sunwook Kim à Pleyel (Beethoven #31 et #32 et Schubert D.959)
mais aussi pour :
- le concert de J.-E. Bavouzet et le Quatuor Daniel (100% Debussy) à l'Amphi Bastille,
événements auxquels je n'irai de toute façon point.

Les deux billets sont proposés au prix d'ami de 0 euro TTC. Si tu es intéressée par l'un ou l'autre (maudite soit notre incapacité à l'ubiquité !), n'hésite pas à me dire !

{ Klari } at: 29 mai 2012 à 11:37 a dit…

C'est très gentil d'avoir pensé à moi, encore plus gentil de me les proposer à ce tarif imbattable mais je suis en cure de désintoxication, sais-tu : un par semaine, pas plus, maintenant.

(je constate que je n'arrive plus à les savourer à leur juste valeur, argh)

Andanteconanima at: 29 mai 2012 à 16:28 a dit…

Je te comprends totalement : je ressens peu ou prou la même chose en ce moment !

(À bientôt aux séances des Concertophages Anonymes, donc.)

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White