mardi 27 mars 2012

Nina Stemme et le Rundfunksinfonieorchester Berlin


0 Comms'
Salle Pleyel - mardi 6 mars 2012, 20h
Rundfunksinfonieorchester Berlin, Marek Janowski (direction), Nina Stemme (soprano)

Anton Webern, Six Pièces op.6
Richard Wagner, Wesendoncklieder
Richard Strauss, Mort et transfiguration
Wagner, Prélude et mort d'Isolde

Très beau concert dont je ne profite pas autant que je le devrais. Encore sous le choc de la demi-intégrale Beethoven du Chamber Orchestra of Europe (hiii) qui vient de s'achever, je ne pas tout à fait dans l'état d'esprit qui conviendrait pour apprécier ce concert comme il le mérite. Qui trop embrasse mal étreint, etc, etc..

Le choc vient de là où je ne l'attendais pas : Webern (brrrr, un dodécaphoniste). Ces Six pièces pour orchestre devraient illustrer un dessin animé grinçant, où des souris tuberculeuses auraient affaire à de gros chats galeux. Ce dernier ouvre un œil - le solo de flûte - s'ébroue, étire une patte puis l'autre. Il a faim, il le fait savoir en renversant bruyamment une pile de livres. Enfin nourri, il retourne sommeiller dans un coin poussiéreux.

J'ai du mal à profiter des Wesendonck-Lieder, hormis le troisième Lied du cycle, Im Treibhaus (Dans la serre). Ces nappes de cordes qui s'empilent avec mélancolie me donnent immanquablement le frisson. L’œil s'humidifie légèrement quand le solo d'alto est réussi. Il l'était, la dernière fois que j'ai écouté les Wesendoncklieder dans cette salle, chapeau l'Escogriffe. L'alto solo du Rundfunksinfonieorchester s'en tire lui aussi avec les honneurs, mais c'est de la triche, il est tellement grand que dans ses mains, son alto a l'air d'un tout petit violon-jouet.

Je passe également à côté de la deuxième partie du concert. Probablement suis-je un peu trop fatiguée, et pas du tout d'humeur wagnérienne..

Aussi : Bladsurb, Joël, Concertonet, Laurent


0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White