mardi 8 mars 2011

Southbank Sinfonia - Orchestre des Lauréats


2 Comms'
Salle d’Art lyrique du CNSMDP - 1er mars 2011,19h00
Southbank Sinfonia et Orchestre des Lauréats du Conservatoire - Simon Over, Claire Levacher, direction
Trio Paul Klee (François Lambret, Jae-Won Lee, Tristan Cornut)

Mendelssohn, Les Hébrides
Mozart Symphonie n°38 en ré K504 « Prague »
Beethoven Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano en ut majeur op.56

Il faut ruser pour trouver la Salle d'Art Lyrique du CNSM : d'abord contourner les étudiants en trombone qui quittent, clope au bec, leur auguste école, convaincre les gardiens du temple que vous n'avez aucune intention malveillante, puis emprunter un long couloir sombre, qui débouche sur un escalier menant aux entrailles du bâtiment, longer un parking à vélo pour enfin atteindre un immense atrium où des stands décorés attendent les délégations de sponsors. Eurogroup et la SoGé - les habitués de la salle Pleyel, sont ici remplacés par CapGemini.

Les œuvres au programme sont jouées avec un bel enthousiasme par de tout jeunes musiciens de très haut niveau (ça ne doit guère dépasser la vingtaine?); les deux flûtistes, parfaitement bilingues, présentent en français, avec un délicieux humour, les œuvres jouées. Mention spéciale au violoncelliste, un écossais envoyé en reconnaissance dans la grotte de Fingal pour jouer avec plus de réalisme les Hébrides.

Joli Mozart pêchu, joué en authentique mini-formation Mozart (3/3/3/2 ou 3/2?), si exigeante en terme de précision et de justesse. Le Southbank s'en sort très bien, malgré une direction claire, mais un peu systématique et engoncée. Zvezdo et moi tombons parfaitement d'accord sur le potentiel du trio, qui, malgré des petits soucis de justesse collective, défend avec énormément de talent et de conviction le Triple Concerto.

Souvenir. (Non, je ne l'ai pas embarqué)
Nous réalisons que nous pouvons désormais affirmer "Nous avons été au CNSM" (ça va impressionner les copains à l'orchestre), puis, se rappelant un splendide Rape of Lucretia en 2009, au même endroit : nous pourrions aller jusqu'à affirmer : "Zvezdo et moi avons été au CNSM entre 2009 et 2011". Hinhinhin.

Je suis à la fois surprise et ravie de voir que le public est pratiquement entièrement constitué de novices - ça applaudit fort généreusement entre tous les mouvements. La salle est bondée : l'organisation a su attirer un nouveau public, qui ne semble pas bouder son plaisir, tant mieux.
---
Aussi : Zvezdo

2 Comms':

zvezdo at: 8 mars 2011 à 22:29 a dit…

on va pouvoir redoubler, hein... on va bien trouver le moyen de revenir l'an prochain!

{ Klari } at: 8 mars 2011 à 23:02 a dit…

Ouii ! Il faudra que tu viennes avec ta boîte à alto, je prendrai une photo avec toi devant le bâtiment.

(et cette fois-ci, on embarque le pupitre)

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White