mardi 30 novembre 2010

Gentil-Prof, violoniste mais pas que


0 Comms'
Gentil-Prof, mon estimé et révéré prof de violon*, que j'ai minutieusement observé dans son habitat naturel, a la faculté de se mettre au niveau de ses interlocuteurs, quels qu'ils soient.

J., mathématicien, ébloui, après une courte conversation de sortie de concert:
"Tu imagines, je lui ai parlé de la théorie homotopique des schémas. Tout le monde s'imagine que je bosse sur des petits dessins. Or il m'a évoqué les groupes de Chow et les grassmanniennes (non! je ne suis pas grosse!) colimite , non seulement il a compris de quoi je parlais, mais il s'y connaît ! C'est rarissime, je suis impressionné !"

Ours, luthier, radieux :
"Quel son ! Quelle subtilité ! La plupart des violonistes sont des gros bourrins, mais il va chercher quelque chose de très subtil dans l'instrument. Un bonheur de l'entendre jouer"

M, Grand-Manitou des Concerts Gais :
"Gentil-Prof est notre soliste. Il est hors de question de jouer le concerto de Beethoven avec un autre violoniste. C'est son concerto".

Je n'ose imaginer les conversations qui se tiendraient s'il rencontrait un(e) astronaute, un docteur en physique nucléaire ou un voyant. Par contre, je vous le demande : pourquoi moi, je n'ai droit qu'à du Sevcik, de la crème au chocolat faite maison, et le florilège des meilleures vidéos stupido-rigolotes sur Youtube ? Pourquoi ! Pourquoi ?
---------
*il me lit, c'est tout.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White