jeudi 18 novembre 2010

Caroline Faber & Hervé Celcal à la Reine Blanche


0 Comms'
Vendredi 12 novembre 21h - Théâtre de la Reine Blanche
Caroline Faber (voix), Hervé Celcal (piano), Nathanza & Abraham Mansfaroll (percussions)


A la suite d'un bon cheeseburger arrosé de café-au-lait et de bière, un ami et moi nous apprêtons à aller pour la première fois, au Théâtre de la Reine Blanche. C'est également une première pour les artistes, qui, si je ne m'abuse, présentent pour la première fois, leur tout premier album ensemble.

Ce théâtre est un endroit chaleureux, intimiste, tout croquignolet. Un petit placard en bois fait office de billetterie, un buvette-salon de thé occupe un recoin, dans un joyeux bazar où surnagent une multiplette 'KGB', des tables et des chaises dépareillées, d'appétissants gâteaux ainsi qu'une bouilloire et une machine à expresso.

Sur un tapis de percussions polyrythmisantes se superposent les notes du pianiste - au très beau son puissant, présent, et la voix de la chanteuse, Caroline Faber. Je suis charmée par sa voix, timbrée et expressive en particulier dans le médium et le grave. Leurs chansons nous font voyager, certaines sont en portugais brésilien (personne ne m'avait dit que c'était si magnifique !? ces voyelles qui ne demandent qu'à être chantées, ces consonnes à être tendrement susurrées), d'autres en créole, une autre en anglais, encore une dans une langue inconnue au bataillon : 'Enswear ? Air suaire ? Hens Ouais ? Hier soir ? ' Le public se voit également initié aux soirées bèlè martiniquaises : la première leçon consiste à vociférer des yéééééé-kri (ou kra), des mistigri et des mistriga.

S'il y avait une chose à regretter, ce serait le manque de concision : chaque chanson fait quelques dizaines de secondes de trop, peut-être, et après plus de deux heures de concert, au cours duquel l'intégralité de l'album a été jouée, je suis un peu écoeurée de musique. Mais je vous engage vivement à tremper l'oreille dans leurs compositions !

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White