mardi 19 mai 2009

Gentil-prof à la Sainte-Chapelle


0 Comms'
Entre un peu de Wohlfahrt et de Sevcik, Gentil-Prof me propose des places pour son prochain concert : Quatre Saisons & Co à la Sainte-Chapelle. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas mis les pieds à la Ste-Chapelle, j'accepte l'invitation avec empressement.

En effet :

- à force de n'entendre son prof jouer que pour montrer l'exemple ("vouip" : démanché de la première à la seconde position, "khrin": exemple de martelé, "k-k-k": sautillé), on finit par oublier qu'il peut jouer une bonne douzaine de notes -parfaitement justes, à la seconde dans un passage enervé d'un Vivaldi. Tout en restant musical. Ce qui fait toujours son effet.

- Vivaldi. C'est beau. Dans un cadre magnifique, c'est mieux (mention spéciale pour le mini-escalier à colimaçon qui mène au deuxième étage de la chapelle).

- Penser que certains de ces musiciens en sont à leur cinq-centième "Quatre Saisons" laisse rêveur. On ne peut qu'éprouver un respect mêlé d'étonnement à l'égard du martyre de l'altiste, condamné à jouer pratiquement éternellement (1) des parties intermédiaires (composées quasi-exclusivement de ploms et de ploums).

(1) Si Rhadamanthe et ses frangins avaient connu le principe de l'alto..

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White