mercredi 12 mars 2008

Faisons mumuse un peu.


20 Comms'
Tiens, je me suis fait taguer. 6 choses sans importance, me-demande t'on de dévoiler:

1. J'ai de gros soucis avec les liquides. J'éclabousse, je renverse, j'inonde, je tâche. Je serais bien incapable de faire ceci, par exemple. De grâce, ne me faites pas écouter la Water Music, çà m'agace.

2. Au violon, ma note préférée est le Si b de la corde de la. Je me passerais volontiers de la corde de mi, soit dit en passant.

3. Schumann m'énerve. Pour citer quelqu'un, j'ai une furieuse envie de me jeter dans le Rhin dès que j'ai le malheur d'en entendre une mesure.

4. Je chante fabuleusement et inimitablement faux.

5. J'ai déjà ouï dire que j'avais des mains de claveciniste, de pianiste, de violoniste, et même d'altiste. (çà vous tuerait, de dire tout simplement que j'ai de belles mains?!)

6. Il y a quelques années, ils m'ont fait l'honneur de chanter à ma soirée d'anniv'. Un privilège.

Qui tagger? Lucie, Madame Musique, Papageno & Djac (les altistes préférés du klariscope) , Laurent, Ben, Zvezdo et le Poisson Rêveur. Rien ni personne ne vous empêche de jouer aussi si vous n'êtes pas dans cette liste..

20 Comms':

zvezdo at: 12 mars 2008 à 21:22 a dit…

wow, Nobovar Chanorov ! mon idole (je rigole). C'est joli, le tadjik.

{ Temet } at: 13 mars 2008 à 09:44 a dit…

T'en fais pas, la dernières fois on m'a dit que j'avais des mains de chirurgien.
Je ne te donne pas le lien vers la photo, y en a une de moi dans le répertoire :D

{ DavidLeMarrec } at: 13 mars 2008 à 12:16 a dit…

"(çà vous tuerait, de dire tout simplement que j'ai de belles mains?!)"

Ca explique peut-être pourquoi ceux qui ont voulu n'ont pas survécu...

Sinon, pour Schumann, même les Märchenerzählungen (avec clarinette et alto, c'est-y pas charmant ?), même les Scènes de Faust ? C'est vraiment parmi ce qu'il a écrit de plus abouti, à mon humble avis, et vraiment très différent du reste (badin pour les Contes de Fées, profond pour Faust).

Etrangement, celui qui a dit "mains d'altiste" n'est pas mort ? Non, parce que moi, je sais ce que j'aurais fait...

{ Djac Baweur } at: 13 mars 2008 à 13:53 a dit…

C'est moi qui ai dit "mains d'altiste", et monsieur Le Marrec, je vous attends sur le pré demain à 8h00 (je ne sais pas comment on fait pour faire un smiley de jetage de gant à la figure)... J'ai déjà survécu à Klari, alors méfiez-vous ! ;o)

Et je proteste : les Märchenerzählungen n'ont ni queue ni tête et tournent en rond (d'ailleurs c'est jamais joué, alors que le trio des quilles, ou le Max Bruch, ou même le Kurtag, si - c'est bien qu'il y a une raison...). Préférez donc les Märchenbilder, féeriques et rêveurs à souhait, et qui tient quand même infiniment mieux debout que les Märchenbidulegen. :o)

Et une main d'altiste qui joue les Märchenbilder, peut-on parler de doigts de fée ?

{ Klari } at: 13 mars 2008 à 18:03 a dit…

Zvezdo: c'est très joli, en effet! Mais, j'aime beaucoup Nobovar, moi! Sans ironie aucune. Probablement une manifestation du syndrôme de Stockh, euh, Douchambé.

Temet: de chirurgien?! Classieux, çà. Mieux que mains d'altiste, je suppose ;-)

DavidLemarrec: Je note tes suggestions. Pour l'instant, j'ai eu tellement de mauvaises expériences avec Schumann que j'attends le concert-miracle, la révélation qui m'entraînera dans une Schumannophilie effrénée. (je crains de devoir l'attendre longtemps, la Kreisleriana par Brendel m'a paru durer des siècles, par ex.)

Djac: si tu as survécu, c'est sûrement que j'étais de bonne humeur. Et puis, ce n'est pas honorable de s'attaquer à des altistes sans défense.

Djac & DavidLeMarrec: ok, ok, ok, je vais écouter les deux, et même rédiger une chroniquette, on verra bien qui gagne.

{ Djac Baweur } at: 13 mars 2008 à 18:17 a dit…

Qui gagne ?
Bah ! C'est la musique qui gagne.
:o)

{ Klari } at: 13 mars 2008 à 19:14 a dit…

Peut-être.
Mais Schumann, ce n'est pas de la musique !

{ [ Ben ] } at: 14 mars 2008 à 07:27 a dit…

Oh !!
Même les Phäntaisiestücke pour clarinette piano ?

{ DavidLeMarrec } at: 14 mars 2008 à 11:55 a dit…

A tout seigneur tout honneur, je répondre au triste sire après au sujet de son biniou et de ses goûts.

Vraiment, Klari, Brendel est mortifère dans Schumann... Il arrive même à plomber le final des Etudes Symphoniques.
Et je comprends tout à fait, d'ailleurs, qu'on n'aime pas sa musique pour piano, c'est pourquoi je songeais à des choses un peu atypiques dans sa production...

Et nous y voilà :


Lieber Djac,

Le charme des Märchenerzählungen est précisément de présenter cette succession de pièces un rien désordonnée, comme un inventaire de contes de fées, précisément.

Si on devait juger des oeuvres à partir de leur nombre d'exécutions, je veux bien, moi, mais le Boléro et Madame Butterfly sont-ils tellement supérieurs à Pelléas ou aux Gezeichneten ? Tout ça c'est une histoire de conditions de création.

Et le trio des quilles, oui, on l'entend tous les quatre matins, sans doute un peu plus qu'il ne le mérite d'ailleurs (sauf dans sa transcription avec violoncelle, naturellement). Quant au Bruch, compositeur que j'estime par ailleurs, c'est franchement assez raplapla comme musique - du Spohr tristounet.

Le Kurtág est précisément inspiré par le Schumann, ce qui prouve qu'il a plus de goût que toi, tout simplement. (moi aussi je peux sortir des causalités fumeuses)

Sinon, tu oublies le Bartók (et il existe aussi un Katzer merveilleux pour trio ad libitum).


C'est peut-être une sélectivité de ma part, mais j'ai tout de même l'impression que le Schumann est plus donné que le Bruch (pour des raisons de notoriété, ça semble infiniment logique).


... à propos, je suis ici depuis huit heures (heureusement qu'il y a la wi-fi sur le pré) et je ne vous ai toujours pas vu paraître ? On peut peut-être reporter ça à demain, à présent qu'il fait grand jour ? Sinon les soldats du Cardinal Aiche vont encore me chercher noises.

{ Temet } at: 14 mars 2008 à 13:12 a dit…

Bah sur mon blog tu trouves mes mains sans problème (enfin la gauche) ^^
Une petite recherche sur "sicilia" et t'es directe dessus ;)

{ Lucie } at: 14 mars 2008 à 13:39 a dit…

Marrantes comme tout, tes affirmations mais, heureusement ou malheureusement, j'ai déjà été taguée... J'y ai répondu ici
http://lucierenaud.blogspot.com/2008/02/tague-eh-oui.html

Pour Schumann, par contre, je suis pas d'accord, mais tous les goûts sont dans la nature! ;-)

{ Klari } at: 14 mars 2008 à 17:41 a dit…

Lucie: Vu!Lu! Te voici détagguée, alors. Quant à Schumann, pouvoir en jouer doit aider à apprécier sa production, je suppose.

Ben: Tu quoque? Pourquoi ce prosélytisme pro-schumannien? Bon, je l'ajoute donc à la liste des pièces conseillées par Djac et David. TU as une version particulière à me conseiller?

Temet: allons bon. J'irai voir çà!

DavidLeMarrec & Djac: Je ne partage pas votre désaccord mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez en discuter courtoisement (par exemple)! Ainsi, évitons les phrases "Kurtag a plus de goût que toi".
Serrez-vous la pince et reprenez ce débat (ce n'est pas un duel, par les tripes du diable!) sur de bonnes bases. Vous êtes tous les deux suffisamment sympathiques, futés et cultivés pour ne pas avoir besoin de recourir à la mauvaise foi.

(et si on me demande mon avis de Schumannophobe, il ne vaut vraiment pas la peine qu'on se chamaille pour lui!)

{ DavidLeMarrec } at: 14 mars 2008 à 22:35 a dit…

Ah, parce qu'en plus il y a des règles d'éthique pour débattre avec les altistes ? Où va le monde ?

Si on est de bonne foi, ce n'est plus aussi drôle...

(Et pardon si ma diatribe a pu être lue au premier degré, ce n'était évidemment pas mon intention. Je pensais avoir laissé suffisamment d'indices, comme la reprise du duel fantasmagorique, mais c'est toujours un jeu périlleux, je le reconnais.)


Pfff, il a la cote rien que parce qu'il a dit du mal de Schumann, je suis sûr. Mais en bon courtisan, je cède à l'autorité royale.

{ Klari } at: 15 mars 2008 à 01:20 a dit…

Autant (au temps?) pour moi.

Vous observant croiser le fer, j'avais cru voir quelques étincelles. Je n'étais pas sûre que vous aviez mis, tous les deux, vos ....(comment çà s'appelle, les machins qu'on met au bout d'une épée pour ne pas blesser l'adversaire?!).

Mais si je me suis trompée, tu m'en vois ravie!

Je regrette de devoir te détromper, mais je ne fais pas de favoritisme à l'égard de ceux qui disent du mal de Schumann (ce qui n'était d'ailleurs pas le cas de Djac). Je suis certaine en effet qu'il y a des gens très bien qui apprécient Schumann (Lucie, Ben, Djac, Zvezdo et toi, pour n'en citer que quelques uns..)

{ DavidLeMarrec } at: 15 mars 2008 à 09:16 a dit…

Non, non, pas d'étincelles, en tout cas de mon côté. Et je serais très étonné que ça ait aussi fumé du côté de Djac, en tout cas je ne le vois pas dans ce qu'il a écrit. Mais mieux vaut prévenir diplomatiquement, je suis tout à fait d'accord. :-)
Encore navré pour mon mauvais dosage.


"Autant (au temps?) pour moi."

Ah, ça, c'est un véritable marronnier des discussions orthographiques !
La seule véritable orthographe est "au trempe-tournoi". Elle a une explication historique, rigoureusement authentifiée par le chroniqueur Jean de Baynes. En 1687, une révolte mineure éclata en Ile-de-France. La pénurie de blé menaçait, et les exploitants refusaient de vendre le blé à Paris. Aussi, le temps de la crise, les réserves risquaient de manquer. Les Parisiens entreprirent donc, plutôt que de mourir tous de faim avec des réserves insuffisantes, de répartir les rations en quantités suffisantes, selon le mérite. On organisa donc des joutes au-dessus de la Seine ; le champion qui chutait dans le fleuve était repêché si possible, et rentrait dans son quartier, ruisselant, où, couvert d'opprobre, les passants lui jetaient des pierres en criant : « voilà le brave qui revient du trempe-tournoi ! ». Il n'y a pas, à ma connaissance, d'autre explication étayée et valable.

Plus sérieusement, on choisit ce qu'on veut, parce que l'étymologie n'est pas connue. "Au temps" est devenu chic, mais n'a pas plus de justification qu'"autant". Le dilemme est le suivant :
- si on écrit "autant", on passe pour un inculte ;
- si on écrit "au temps", on passe pour un pédant.

Pour ma part, je me débrouille donc pour toujours y échapper, mais à choisir, à moins de devoir déposer une lettre de motivation au recteur de l'Académie (où l'on n'en a pas besoin...), je préfère en rester à "autant", plus clair et pas plus faux.


"Je n'étais pas sûre que vous aviez mis, tous les deux, vos ....(comment çà s'appelle, les machins qu'on met au bout d'une épée pour ne pas blesser l'adversaire?!)."

Effectivement, ma mouche c'était apparemment cassée la figure. :-s J'aurais pu faire mal avec ce joujou, en plus...


"Je regrette de devoir te détromper, mais je ne fais pas de favoritisme à l'égard de ceux qui disent du mal de Schumann (ce qui n'était d'ailleurs pas le cas de Djac)."

Comment ça, pas le cas de Djac ! Il conspue les Märchenerzählungen, et il espère se voir maintenu au rang des thuriféraires schumanniens ! Que nenni, j'insurge - pis, je me rebellionne !

{ Papageno } at: 15 mars 2008 à 10:11 a dit…

Si je comprends bien je vais devoir écrire 6 trucs ridicules dans mon blog et désigner 6 autres victimes ? Sinon j'ai des mains d'altiste (forcément) mais personne m'a jamais dit qu'elles étaient jolies :(

{ [ Ben ] } at: 15 mars 2008 à 11:04 a dit…

Ce n'est qu'un article en plus à écrire... !!

Je vais chercher de bonnes versions !

{ Klari } at: 18 mars 2008 à 00:54 a dit…

davidlemarrec: ok! Rigolote, ton explication...!

papageno: hep, sans importance ne signifie pas ridicule! Je suis passé entre temps sur ton blog, ce que tu as écrit n'est ni drôle ni débile, mais çà a l'air tentant! Faut-il vraiment que vous jouiez le concerto pr violoncelle de Schumann?? Gnnngnnn. *

Ben Au boulot!

{ Papageno } at: 25 mars 2008 à 22:01 a dit…

Je n'arrive plus à écrire de trucs drôles, je suis trop vieux.

Et au fait: j'adore les Märchenerzählungen, j'ai dû les jouer 3 fois en concert avec 3 Karinettistes différentes. Et je les ai entendues il y a pas longtemps avec des interprètes excellents (Farjot, Thorette, Fessard), c'était l'extase.

La musique pour piano seul de Schumann est plutôt barbante (même chez les pianistes elle ne fait pas l'unanimité) mais les miniatures pour clarinette et piano, hautbois et piano, cor et piano, etc de la fin de sa vie sont de pur joyaux.

{ Klari } at: 26 mars 2008 à 01:28 a dit…

Ah bon? Je croyais que l'humour, c'était comme le vin, çà se bonifiait avec l'âge. Peter Ustinov, tiens, par exemple, était de + en + drôle avec l'âge. Même mort, il était encore archi-drôle, le lascar.

J'essaierai de venir vous écouter ce week-end, çà a l'air bien (excepté ce Schumann).

D'accord, d'accord, j'essaierai ces pièces de Schumannn que vous recommandez. Mais plus tard. Il me reste tant de Bach à découvrir.

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White