jeudi 14 février 2008

La dernière repèt'


0 Comms'
Quelques apartés d'une opacité toute post-moderne entre le chef et le batteur. Ils parlent le langage percussionniste. Impossible de risquer une transcription, je n'ai aucune idée de l'orthographe des termes employés. Ceci dit, le Fantôme de l'Opéra avec une batterie, çà rend très bien.
------------------------------
L'orchestre joue dans le plus grand recueillement la Liste de Schindler. Soudain, le téléphone de Gargamel, notre biduliste, sonne. Et Gargamel de répondre : "Hein? allô? je ne t'entends pas!", ignorant benoîtement les regards furieux que lui jette le chef.
------------------------------
Fin de la répétition. Du coin de l'oeil, je vois un de nos altistes se diriger vers le coin de stockage des pupitres, deux pupitres dans une main, un archet dans l'autre, un alto sous un coude. Je stresse: un accident est si vite arrivé.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White