jeudi 14 février 2008

Indiana Jones et les cuivres (programme 6/6)


0 Comms'
Indiana Jones est une pièce qui soulève l'enthousiasme des cuivres. Pouvoir enfin jouer le célèbre Pam-pa-pa-PAAAM, voilà qui les change de leurs interventions plus mesurées dans des symphonies de Mahler. C'est ainsi que nous serons soumis à une invasion de cornistes, notamment le samedi soir.

Nous avons débauché les meilleurs cornistes de France et de Navarre: ils viennent de l'Orchestre de Paris, de l'Opéra, du CNSM, d'un peu partout: ainsi, ils seront douze! Douze? Douze.

Ces douze cornistes feront donc notre première partie le samedi : cet ensemble, nommé Juste aux Cors (l'humour légendaire de corniste) jouera des extraits de West Side Story, de Titanic (le corniste est un grand romantique dans l'âme), et de trois oeuvres immortelles: Stargate, Star Wars et Star Trek (le corniste est un geek). Malheureusement, Juste aux Cors n'a ni Myspace, ni site où vous pourriez jeter une oreille (le corniste et l'informatique..).

Puis une demi-douzaine de cornistes rejoindra les rangs de la fanfa de l'orchestre pour la seconde partie, écrasant en masse les seconds violons. Le chef m'assure pourtant que si si, un bon corniste sait jouer piano.

Le vendredi, un programme plus ouaté en première partie: l'ensemble Blue Minds vous présentera des reprises de standards de jazz et de pop.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White