dimanche 6 janvier 2008

Mozart vs Beethoven, match nul


8 Comms'
Un troll est né. Mon confrère Palpatine relate la naissance, au dernier Paris-Carnet, d'un débat de plus , Mozart vs. Beethoven, relayé sur le blog de Finis Africae, permettant ainsi à Zvezdo de déterrer un superbe billet à ce sujet.

Ce débat me rappelle le fameux débat chien-chat:

Le chat est plus propre que le chien,
Le chat est plus indépendant que le chien,
Le chat ronronne mieux (et plus) que le chien,
Le chien est plus câlin que le chat (quoique...),
Le chat coûte moins cher à l'entretien que le chien,
Le chien est plus interactif,
Le chat est plus intelligent que le chien (ou l'inverse).
Qui est l'heureux gagnant?

Heureusement, il s'est toujours trouvé des gens pro-chiens, d'autres pro-chats, et même certains qui préfèrent les vaches, car elles donnent du lait et du fromage. Ainsi que des Béotiens qui n'aiment pas les animaux.

Pour info, de pro-chien et pro-Beethoven, je suis devenue en une dizaine d'années pro-Mozart et pro-chat. Allez savoir.

8 Comms':

zvezdo at: 6 janvier 2008 à 18:30 a dit…

merci ! mais à quel musicien va-t-on donner le rôle de la vache à lait ? Philip Glass ? Stravinsky ?

En fait moi aussi j'aime à la fois les chiens et les chats, Mozart et Beethoven; ça m'énerve juste (ça y est, c'est réparti; c'est terrible, les trolls) d'entendre que Beethoven a secoué le carcan de la forme classique en bon révolutionnaire qu'il était... Il a juste donné une ampleur et un souffle héroïque aux inventions de ses deux prédécesseurs, Mozart et Haydn... En somme, le premier mouvement de la Vième symphonie, c'est juste du Haydn avec une perruque de tragédien (Ha ! Pascal, alors, qu'est-ce que tu dis de ça ?).

{ Lou } at: 6 janvier 2008 à 18:38 a dit…

Quand Beethoven est parti pour Vienne apprendre, Lesueur (je ne suis plus sur que ce soit lui) lui a dit : "Vous allez à Vienne recevoir des mains de Haydn l'esprit de Mozart"
Il n'y a pas de rupture réelle entre Mozart et Beethoven...
Certes l'esprit n'est pas complètement le même...
Surtout dû à la fameuse manie de Beethoven d'aimer le développement, qui l'amènera à développer son orchestre, la durée de ses oeuvres, notamment les développements des formes sonates, des sujets abordés également
Et puis il faut avouer que Beethoven est arrivé à l'époque ou Napoléon faisait retentir partout son armée... Beethoven en était d'ailleurs très impressionné... jusqu'à son auto couronnement
Finalement la différence entre Mozart et Beethoven est sûrement leur époque plus qu'autre chose
Chacun a su servir la musique avec tous les moyens dont il disposait... et c'est deux là avant tout autant l'art de saupoudrer avec une perfection irréprochable ces ingrédients

{ Klari } at: 6 janvier 2008 à 19:11 a dit…

Entièrement d'accord avec vous deux..

Alors, la vache pourraît être Andrew Lloyd Weber, qui est à la musique ce que le bifidus actif est au fromage. un truc qui ne sert à rien, n'existe pas, mais se vend très bien.
Stravinsky? du bleu, peut-être. Glass? pourquoi pas?

C'est rigolo de voir qu'en voulant faire un billet anti-troll, je n'ai juste réussi qu'à nourrir ledit troll..

Et puis tous les compositeurs (au sens hyperlargissime, que ce soit des compositeurs, chansonniers, groupes de rock/pop/folk, etc) se sont inspirés de leurs prédécesseurs, et heureusement d'ailleurs.. Après, faut voir où se cache l'innovation: dans la forme, le fond, le message, l'outillage, l'orchestration, la perruque (merci Zvezdo), etc, etc.

{ palpatine } at: 7 janvier 2008 à 11:14 a dit…

Hi hi, un troll en appelle un autre, foi de libriste, oh que ça m'amuse (moi j'ai eu droit à une séance de Lea remontée hier, dommage elle veut pas rentrer publiquement dans la polémique, ça pourrait être super drôle :p ). Il ne faut donc pas s'étonner de cela, chère consoeur, surtout qu'en plus, tu aimes les chats... (my god ! :s )

{ Klari } at: 7 janvier 2008 à 14:09 a dit…

Tu as quelque chose contre les chats?! Si c'est le cas, je venge la cause de ces adorables animaux illico en écrivant un post enflammé anti-wagner et anti-schubert!
C'est l'invasion de trolls!

{ palpatine } at: 7 janvier 2008 à 15:12 a dit…

Avec une sauce bolognaise, il paraît que l'on peut en faire quelque chose. Au barbecue sinon (attention : il faut que la bestiole soit toujours vivante durant la cuisson, c'est comme une langoustine) (mais comment ne peut-on pas aimer Schubert ? Ca me dépasse o_O" ).

Gamacé at: 7 janvier 2008 à 22:26 a dit…

Je crois que je suis un peu plus chat et Mozart (quoique, Beethoven quand même...) pour le moment, m'enfin tu crois que ta mutation peut marcher dans l'autre sens ? lol, on verra... J'ai vu des bouts du débat de-ci de-là, mais je ne comprends pas très bien qu'on puisse estimer l'un supérieur à l'autre, surtout qu'ils ne sont pas contemporains ; peut-être que Mozart paraît aujourd'hui un chouïa plus "classique", mais c'est à force de l'écouter, béats d'admiration :o)

{ Klari } at: 8 janvier 2008 à 00:31 a dit…

@ Gamacé : va définir "supériorité", en plus: virtuosité? innovation? émotions (c'est subjectif, en +), etc, etc...
Je n'ai pas l'impression que çà marche dans l'autre sens. Comme si Beethoven correspondait à une certaine fougue juvénile? Faudrait voir dans nos entourages si des gens ont muté dans ce sens..

@ Palpatine: pffff!

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White