mardi 15 janvier 2008

Le la


6 Comms'
Je suis surprise par la capacité d'un orchestre (du nôtre, du moins) à ressembler à une tour de Babel musicale, comme peut l'illustrer ce petit dialogue, qui a eu lieu hier entre notre chef d'orchestre et un clarinettiste:

LE CHEF (s'apprêtant à demander le la au clarinettiste)
Tu me joues un Si bémol?

LE CLARINETTISTE
Un si bémol?

LE CHEF
Oui. Un do, quoi.

LE CLARINETTISTE
Ok.

LE CHEF
Un la à l'oreille, donc.

Ledit dialogue ne semble pas émouvoir outre mesure le clarinettiste, alors que les cordes ouvrent de grands yeux effarés.

6 Comms':

{ Lou } at: 16 janvier 2008 à 15:34 a dit…

Quelle idée ses instruments transpositeurs franchement !
:-)

{ klari } at: 16 janvier 2008 à 23:18 a dit…

C'est clair!

{ [ Ben ] } at: 17 janvier 2008 à 14:19 a dit…

Ben, disons qu'après justement les clarinettistes finissent par s'y faire...
Mais peut-être avait-il dans les mains une clarinette en LA ???

{ Klari } at: 17 janvier 2008 à 18:33 a dit…

Bonjour et bienvenue, Ben!
Très bonne question.. Les voies de la clarinette me paraissent impénétrables!
Sympa, d'être venu commenter, j'ai pu dans la foulée découvrir ton blog, de ce pas ajouté à ma liste de blogs à suivre.

{ [ Ben ] } at: 17 janvier 2008 à 22:43 a dit…

Disons que par rapport aux cordes par exemple, je crois qu'il arrive parfois - très peu souvent BIEN SUR !! - que les bois fassent entre eux quelques petites et fines boutades si l'on peut dire... et parfois le chef vient leur parler pendant ce temps !!!
Du coup, on dirait un dialogue de sourds, mais les bois essaient juste de faire comprendre au chef qu'ils ont compris, tout en essayant tout de même de comprendre ce qu'il voulait... pas toujours facile !!

Merci ! Depuis tes venues chez Philippe D., je me demandais pourquoi je n'étais toujours pas passé ici... et dans la foulée tu as également gagné un lien cet après-midi !

A bientôt :)

{ Klari } at: 18 janvier 2008 à 00:24 a dit…

Ah, ces petits finauds, ces bois.. :-)

C'est un des trucs qui rend les répétitions fascinantes, ces quiproquo entre les musiciens et le chef. Dans notre cas, çà se passe bien, notre chef connait bien le fonctionnement des vents. C'est parfois plus folklorique quand il s'adresse aux cordes!

Merci pour le lien ;-)

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White