mercredi 26 décembre 2007

Vers de frigo


1 Comms'
L'ami d'un ami d'un ami a un frigo dans sa cuisine. Sur la porte duquel se trouvent de petits cartons magnétisés, sur chacun sont imprimés un ou deux mots. Au total, une ou deux centaines, à vue de nez. En l'occurrence, en anglais (c'est important pour la suite).

Je vous propose une expérience, que vous pouvez reproduire chez vous, si vous le souhaitez. Préparez votre lecteur mp3/ipod/chaîne hi-hi préféré, que vous allumerez, et une tasse de café, que vous siroterez. Quelques centaines de mots, et un frigo1.

Par la suite, le frigo devrait se mettre à exercer une influence hypnotique sur vous et vous induire à agir de manière erratique: une heure ou deux plus tard, émergeant d'un état semi-inconscient, vous vous trouverez face-à-face avec une porte de frigo sur laquelle trôneront des bribes de vers, de l'élégiaque byronisant au ridicule en passant par le psychédélique, alors que vous avez professé toute votre vie un sain cynisme cartésien. Vexant.

Dans certains cas, j'ai une petite idée quant aux évènements/personnes qui auraient pu inspirer l'association de mots, mais dans la plupart, je ne sais pas trop d'où çà sort. Peu importe d'ailleurs: amis psychanalystes en herbe, passez votre chemin, y'a rien à voir.

Alors que j'ai survécu à l'adolescence sans avoir jamais eu la tentation d'écrire le moindre vers (ouf!), me voici donc rimaillant, à mon âge. A ma décharge, sous l'influence d'un objet d'électro-ménager. Pendant ce temps, mon lecteur mp3 me déversait de la musique dans les oreilles: si je ne me rappelle pas quel morceau passait à quel moment, j'ai toutefois ma petite idée...

Voici donc ce qu'ont pu lire les affamés qui ont eu du ouvrir ce frigo dans les heures qui suivirent. Dans la mesure du possible, j'ai intégré l'œuvre littéraire de ceux qui m'ont précédé sur ce frigo, bien sûr. Sinon, pas de ponctuation, comme sur un frigo. Et syntaxe bancale en prime, car un frigo n'est pas un bescherelle.

* style: dépressif à la Sylvia Plath, influence musicale: probablement Shannon Wright.
any questions but my life i'm lost
don't I know you haven't told me
can I die happy taking off from heaven

* après avoir un peu trop fréquenté Timothy Leary, influence musicale : Ciccone Youth ou Caribou.
I'm the name tag you had
or is that to make a laser
astronaut pants look good on me tonight
has anyone ever out there talked to you

* alors qu'il ne reste qu'une dizaine de mots, qu'il faut bien caser d'une manière ou d'une autre. Influence musicale: Berg.
do you
can you
do you
told you
like you
buy you

* un peu nunuche , influence musicale: certainement Norah Jones, qui n'est pourtant pas sur mon lecteur mp3.
i may not name you
last night was beautiful
your clothes nearby
on the floor
look great

* encore plus nunuche (décidément!), influence musicale: Stéphanie Dosen
kiss me
an angel is there
or is it a place where you are

* Amer. Très amer. Influence musicale: Sharon Jones ou Amy Winehouse. Au moins. Le frigo, au vocabulaire limité, ne disposait pas de woo, juste de wow. Fallait faire avec.
if you were mine
you wouldn't wow (sic) her
would you have my heart or some tequila
please can i get out of it fast
can i marry money

*absurde (Henri Michaux?) influence musicale: Liars ou Ciccone Youth
heart donor talking
cute organ are married

* olé! salace. Me fait de loin penser au Wild Night d'Emily Dickinson. Mais bon. Ou au Cantique des Cantiques.
is it hot spice or whipped cream
your body to make it come
just want taste god

* un poil amer.. influence musicale : Bob Dylan. P'têt Yeats pour le rythme.
I thought that was
fine
i've seen your smile
my
can you talk. i'm sorry
if
you need anything you'd be set
in
my dreams

* décousu, dégoulinant de sentiments.
didn't i see your eyes
stunning at first sight
piece of heaven missing
this big only thing
come true
one word only one! i want
against me somewhere

1: Si vous n'avez pas de frigo, une table fera l'affaire, ainsi que quelques centaines de mots pêchés au hasard dans un dictionnaire de votre choix.

1 Comms':

{ Marcella } at: 11 novembre 2008 à 05:15 a dit…

This is great info to know.

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White