mardi 25 décembre 2007

Le petit tambour encore et encore


0 Comms'
Click to choose :

Noël, ce sont des files interminables aux caisses de supermarché diffusant sans relâche des chants de Noël - très certainement pour inciter les chalands à finir leurs emplettes fissa. C'est l'invasion des aiguilles de sapin, qui ne reculeront devant rien pour vous pourrir la vie, et se logeront jusque dans les yeux de votre chat.

Mais, Noël, c'est aussi une période lucrative pour de nombreux artistes musicaux, qui y voient alors l'occasion de reprendre quelques chants de Noël, de compiler le tout en un album plus ou moins écoutable, et ainsi renflouer les caisses.

Par exemple, si vous cherchez "christmas" sur le moteur de recherche de secondhandsongs.com, vous ne trouverez pas moins de quelques centaines de chansons originales et de reprises, par les Who, les Revolvers, les Eagles, Neko Case, etc. Un marché juteux, vous dis-je.

J'ai un petit faible pour Little Drummer Boy, ce qui n'est guère étonnant, car en effet, c'est directement inspiré (lire: copié) d'un chant de Noël traditionnel tchèque. Chipé, donc par d'impérialistes américains en 1941, par Katherine K. Davies, en l'occurrence, une émérite musicienne, ancienne élève de Nadia Boulanger. Puis régulièrement ré-arrangé, ré-enregistré dans les années qui suivent, toujours afin de booster les ventes, je suppose.

On trouve au moins une cinquantaine de reprises de Little Drummer Boy. J'ai songé quelques instants, à vous compiler un gigantesque fichier mp3 contenant une vingtaine de reprises, mais cela relèverait plutôt de la torture auditive, en rien dans l'esprit de Noël. Alors, je me contente de vous proposer quelques morceaux choisis. (attention, les bitoniaux embeddés peuvent ne pas apparaître dans votre aggrégateur ou votre boîte mail, auquel il faudrait passer sur le site pour écouter les extraits) Il est difficile de savoir quelle est la version de référence, celle par la Harry Simeone Chorale (H. Simeone est l'un des arrangeurs du morceau), des Vienna Boys' Choir ou encore celle des Trapp Family Singers, mais je vous propose d'écouter la version Harry Simeone, très classique.


Par la suite de nombreux chanteurs/crooners reprendront la chanson, sans faire preuve outre mesure de créativité. Par exemple, les versions Lena Horne, Frank Sinatra, très jolies au demeurant, ne brillent pas par leur originalité. Mais que cela ne vous empêche pas de cliquer sur le petit machin théoriquement inséré ci-dessous, et de laisser sa chance à Lena Horne.


Puis le niveau s'élève avec Johnny Cash - on aime ou pas, mais c'est toujours très intéressant. Qui nous propose une reprise accompagné d'un jeune Neil Young, pas commode, paraît-il, et n'hésitant pas à menacer des roadies de sa guitare. Mais la chanson est très belle..


On entre dans le vif du sujet avec David Bowie, qui, bien que conservant l'esprit de la chanson, s'approprie complètement la chanson et fait une reprise magnifique de ce tube de Noël. Ici en duo avec Bing Crosby.


On continue l'expérimentation avec Jimi Hendrix, qui, non content de reprendre Little Drummer Boy, cite également quelques mesures de Auld Lang Syne / ce n'est qu'un au revoir, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Quand le grand Hendrix reprend des chansons tchèques, on ne peut pas se plaindre..


Une jeune Joan Jett qui a déjà clamé son amour du rock'n roll reprend, elle aussi la chanson. Assez surprenant quand on connait la réputation sulfureuse des Blackhearts, mais une très très belle version, indubitablement.

En très fort contraste avec la reprise, quelques années auparavant, par ABBA...


Très différent également de la version de Boney M.


Je vous épargne quelques versions, Destiny Child et Whitney Houston en particulier. Penchons-nous quelques instants sur la version de Bob Seger, des Silver Bullet Band, qui propose une interprétation très émouvante.


Mais j'ai un petit faible pour la version quelque peu métallique d'Iron Maiden, écoutez plutôt :


Il existe en quelque part une version par Sufjan Stevens, mais n'ayant pas pu mettre la main dessus, je vous propose pour finir, une version des Temptations, extraites de la compilation Motown Christmas ( que je vous recommande chaleureusement), qui reste ma préférée jusqu'ici.


Et surtout, Joyeux Noël!


How many singers/bands/groups have covered Little Drummer Boy..? Well, at the very least 42 - juste like the meaning of life, right, butI know for sure secondhandsongs.com forgets to mention a few of them.

The little drummer originates from what would become one day the Czech Republic. The synopsys is a centuries-old legend, appearing already in the 12th century.

Anyway, a former student of Nadia Boulanger's, Katherine K. Davies, writes what is now considered the canonic version.

Followed by many covers : Harry Simeone Chorale, The Vienna Boys' CHoir ( for the Sound of Music, if I do not err..), the Trapp Family Singers, who made the song famous, I heard. Yep, those very Trapps who inspired the Sound of Music. Small world..
Harry Sieone Chorale :

In the 70's, the covers available vary in quality, from a stellar David Bowie to a rather bland ABBA. Or the outofworldly rendition by Jimi Hendrix. To each his own.


The 80's... Well, those are the 80's.. In the absence of a Sonic Youth cover, we'll have to make do with Joan Jett and her Blackhearts, or Bob Seger and his Silver Bullet Band, who are both far from the uninteresting.
Bob Seger :

The 90's? Dolly Parton (ouch!), Alabama, Harry Connick Jr, none of which i managed to put my hands on. Or I didn't want to release them here, who knows.

So let's jump to the new millenium, with a beautiful Bright Eyes cover. Or Diane Reeves. Sufjan Stevens. Not bad for a 60-year old song.
Bright Eyes:
So: Happy Christmas!

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White