mardi 14 août 2007

C'est mercredi.


0 Comms'
Et surtout le 15 août, i.e. le 60ième anniversaire de la partition.

Les Enfants de Minuits, de Salman Rushdie. Un livre assez baroque (après tout, c'est Salman Rushdie), autour d'une poignée d'enfants nés le 15 août 1947 à minuit, dotés de pouvoir télépathiques. D'après mes souvenirs, le livre est bourré de références historiques et culturelles : à l'ère pré-Internet, j'aurais recommandé de se procurer au préalable une histoire de l'Inde, mais je suppose qu'à notre époque moderne, parcourir les articles Inde, Histoire de l'Inde, Partition, Religions de l'Inde, Litérature indienne, devrait suffire pour lire ce roman sans passer à côté de l'essentiel. Il n'y a rien que je déteste plus que lire un livre sans comprendre les références ou sous-entendus de l'auteur. Et si vous connaissez déjà tout ceci, rien de vous empêche d'aller parcourir ces articles, les corriger si besoin est, etc3.
Les puristes équipés de Ms Reader pourront se lancer dans la version anglaise, elle vaut le détour, car Rushdie a en effet un style inimitable, truculent (une sorte de Dickens primesautier avec un brin plus d'épices et de couleurs, sans toutefois égaler Dickens, évidemment, qui reste la référence).
Mise à jour : une très belle version radiophonique sur le site de la BBC World Service, écoutable en ligne.

En ce qui concerne les films, j'ai longuement hésité. Entre le film intéressant mais longuet, le film génial mais introuvable, ou encore le film pas encore sorti. Une fois n'est pas coutume, plusieurs films vous seront proposés pour ce mercredi:
  • Lord Mountbatten, The Last Viceroy (1986). Ce téléfilm est assez partial; ceci étant, je ne vois pas comment un film ou un livre, portant à la fois sur l'Inde et le Pakistan pourrait ne pas l'être. Ce film est disponible sur Amazon.fr pour la somme presque modique de 20,53€ (livraison gratuite!). Une bonne occasion d'en apprendre un peu plus sur un personnage assez fascinant, connu entre autres pour son caractère de chien.
  • Continuons dans les biographies, avec Jinnah (1998), où le rôle-titre est incarné par Christopher Lee, aux côtés de la sulfureuse Indira Varma (Rome, Kama Sutra: A Tale of Love). Ce film, qui a pourtant reçu d'excellentes critiques, porte un regard plus sympathique sur Jinnah que d'ordinaire. A tort ou à raison, c'est un autre débat. Il a fallu cinq ans pour qu'un DVD soit tiré du film, en l'absence d'un distributeur motivé. Apparemment les copies restantes s'arrachent, vous trouverez ce DVD sur Amazon. fr pour 287,11€ (aie!), sur Amazon.com pour 97,75$. Les radins feront comme moi et se plongeront plutôt dans une biographie.
  • Une coproduction ango-canadienne pas encore sortie en France, je crois, mais dont le timing est exemplaire : Partition, avec Neve Campbell et Irfan Khan (The Namesake). Le film n'est pas encore disponible en DVD, mais vous pouvez d'ores et déjà vous procurer la B.O. pour patienter un peu. Ouf.
  • Trois films, déjà, et pas un seul Bollywood. Oubli réparé avec LOC1 Kargil (2003), un film de J.P. Dutta, avec la magnifique Rani Mukherjee, le sympathique Abhishek Bachchan, désormais marié avec la plus belle femme du monde2, et l'ignoble Sanjay Dutt, impliqué dans les sordides attentats de 1993 et condamné début août à une peine de prison de six ans. Amazon.fr a pas ce film en stock, mais quelle importance, alors que vous pouvez vous le procurer pour pas grand-chose rue du Faubourg St-Denis.
Ce mercredi, pas de CD, je me contente paresseusement de vous renvoyer vers un billet sur les hymnes indiens, que j'avais écrit il y a (déjà?) quelques mois. Il ne casse pas trop pattes à un canard, mais vous y trouverez les liens nécessaires et suffisants pour aller youtuber un peu de musique tranquillement.

Bon mercredi à tous,
---------------------------------------------------------------------------
1: LOC: Line of Control.
2: ce n'est pas moi qui le dit..
3: par exemple, l'article en français sur Jinnah aurait bien besoin d'être complété.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White