dimanche 12 août 2007

12 août. Parce que je le vaux bien.


2 Comms'
Le 11 août, c'est la Ste Claire en France. Le 12, la Ste Klara en Hongrie. Deux fêtes pour le prix d'une, et la nuit des étoiles filantes1 en prime. Qu'une klara ait pu être béatifiée me dépasse complètement, mais c'est un autre débat.
Un peu de nombrilisme aujourd'hui (que le premier à me jeter la pierre me regarde droit dans les yeux, et me jure ne jamais s'être googlé) : quelques klaras ont laissé, heureusement, un peu plus à la postérité qu'un blog. Voyons voir.

Ma préférée : Clara Haskil (1895-1960). Evidemment. Pianiste, et violoniste à ses heures. Née en Roumanie (presque hongroise, n'est-ce-pas?), étudiante en Autriche et en France, de nationalité suisse, décédée en Belgique, inhumée au cimetierre Montparnasse. Vous pouvez vous procurer quelques excellents CD sur Amazon, par exemple. Essentiellement du Mozart, et tant mieux, c'était son domaine de prédilection. Du Schumann, aussi, mais je préfèrerais me prendre plutôt que d'en écouter. Les goûts, les couleurs... Je vous recommande les concerti 19 et 27 de Mozart, sous la baguette du hongrois Ferenc Fricsay. Plusieurs biographies sont disponibles, à vous de choisir.

Une klari assez célèbre, mais dont la notoriété n'a guère dépassé les frontières hongroises. Effectivement, le cinéma et le théâtre hongrois s'exportent peu. Klari Tolnay (1914-1998), donc. Quelques liens pour préparer le terrain : une liste des principaux films de l'histoire du cinéma hongrois. Vous remarquerez en deuxième position le Bánk Bán (1914!na!) de Mihály Kertész, avant qu'il ne devienne le Michael Curtis oscarisé pour Casablanca. Les sceptiques pourront se remémorer que, sisisi, le hongrois était langue officielle à Hollywood pendant l'entre-deux-guerres. Un autre petit lien pour découvrir le synopsys de cet opéra, Bánk bán, mis en musique par Ferenc Erkel (voir le billet sur les hymnes hongrois).

Une klari américaine pour représenter la peinture : Klari Reis (à peu près mon âge). Son art s'inspire des biotechnologies et de la biologie moléculaire, ce que je trouve absolument génial. Un texte ici et , des images ici.

-----------------------------------------------------------
1: En réponse à quelques questions qu'on m'a récemment posées:
- non, les étoiles filantes ne sont pas des étoiles qui meurent. L'idée me plaisait bien, je trouve le concept d'une étoile agonisante réalisant des souhaits très touchant. C'est -malheureusement, un météore entrant dans l'atmosphère, la trainée lumineuse étant due à l'ionisation de l'air sur sa trajectoire. ( l'air étant comprimé, l'énergie thermique ainsi produite doit permettre de libérer les électrons qui vont dès lors battre la campagne, je suppose. Monsieur A. , vos lumières seraient vraiment les bienvenues!)
- pourquoi le 11 août? Parce qu'il fait doux. A certaines dates dans l'année, la terre traverse des nuages de détritus de comètes, ces ordures interstellaires devenant ainsi des étoiles filantes. En janvier, on traverse l'essaim des Quadrantides, parait-il, encore plus intéressant que celui des Perséides (août), mais les nuits hivernales se prêtent moins à l'observation du ciel, n'est-ce-pas?
- et en Australie? Je suppose que les deux moitiés de la terre traversent ces fameux essaims de miettes, il n'y a donc a priori pas de raison pour que les étoiles filantes ne soient pas visibles au pays des kangourous. Il se pourrait cependant que les Australiens préfèrent les observer en janvier ou en décembre, quand il fait bon chez eux.
- combien d'étoiles filantes voit-on statistiquement dans sa vie? Le taux horaire zénithal pour l'essaim des Perséides est de 90, je vous laisse effectuer les multiplications nécessaires.
- est ce quand même, une étoile filante ne pourrait pas être une étoile qui meurt?! Ahem. Non, non et non.
et merci wikipedia.

2 Comms':

{ Jean-Pierre } at: 13 août 2007 à 20:51 a dit…

lundi 13 août : c'est le jour que j'ai choisi, en retard de 2 jours sur la France et d'une journée sur la Hongrie, pour souhaiter bonne fête à Klari et à klariscope.

{ Klari } at: 13 août 2007 à 22:24 a dit…

Merci!!

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White