vendredi 4 mai 2007

Untchak Attak au Divan du Monde


2 Comms'
Les fantômes de Picasso, Lautrec, Baudelaire, et toute la bande sont très probablement accoudés au comptoir du Divan du Monde, anciennement dénommé Divan Japonais, et y sirotent des boissons désormais illégales.

Fantômes ou pas, c'est une salle qui a beaucoup d'âme et qui se prête particulièrement bien à des concerts comme celui de ce soir : Untchak Attak. La scène est vaste, tant mieux, car il s'agit d'une équipe de taille. Sept musiciens au total. Pas de violoniste. Pas de violoniste dans un ensemble entre autres klezmer. Ce serait à la rigueur un des reproches que je leur ferais.. Ils ne sont d'ailleurs pas seulement klezmer, mais aussi sous influences turque, grecque, arabe, etc. Du klezmer aux olives grecques, tout simplement, comme ils le disent si bien.

Récapitulons : une clarinettiste chantante, un flûtiste, un guitaro-ukuléliste*, un percubatteur chantant, un trompettiste, un sax baryton, ainsi qu'un contrebassiste bondissant, également responsable animations et chorégraphies à ses heures.

Mentionnons au passage leurs expériences chorégraphiques, car ils ont en effet réussi (comment ils s'y sont pris, je me le demande) à faire exécuter au public des chorégraphies déroutantes à base de pliage de petits doigts, ou de petits tours en gesticulant vers la gauche, puis vers la droite. Ce qui a surtout réussi à prouver que plus de 50% du public du Divan du Monde n'est pas foutu de distinguer sa droite de sa gauche.

Mais je délaie, et n'ai toujours pas répondu à la question à 1000€ : c'était bien ou pas? Très bien. Cà oscille entre des passages sombres, grinçants et des passages franchement rabbijacobiens. Hop, un petit détour vers l'Afrique du Nord (mais en restant dans cet univers très PECO), zou un détour vers la Grèce. Les instruments et les voix se complètent très bien, parfois peut-être la clarinette est noyée sous la trompette et le sax'. Mais le mieux est encore d'aller faire un petit tour sur leur site et d'écouter par soi-même, eh ?

* je ne suis pas sûre que ce soit un ukulélé, mais c'était un instrument en forme de guitare, petit, une guitarette, en qq sorte...

2 Comms':

Anonyme at: 13 mai 2007 à 22:51 a dit…

merci d'être venu jeter une oreille et pour la critique très sympa, ça nous fait bien plaisir !

A bientôt
Bruno

{ Klari } at: 14 mai 2007 à 16:01 a dit…

tout le plaisir est pour moi : j'ai passé un excellent moment au concert, un très bon à écrire une chroniquette...

je serais bien passée vous faire un coucou après le concert, mais l'appel de l'oreiller a été le plus fort..

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White