jeudi 24 mai 2007

Petit intermède alcoolisé


0 Comms'
" Mais cà a un goût de pipi au poivre !?"
" Les hongrois boivent vraiment du synthol?"
" C'est fabuleusement évocateur d'un couloir d'hôpital !!"
" C'est particulier..euh.. herbeux"
" L'odeur est agréable, ensuite çà se gâte."
" Euh, non merci".

Un florilège des remarques recueillies alors que l'humble auteur de ce blog s'en fut mettre la pagaille à la soirée d'anniversaire d'un ami, munie d'une fiole de ce mystérieux alcool hongrois, l'Unicum.

Aussi appelé l'accélérateur national hongrois , car en le dégustant en alternance avec de la bière, il permet de mieux tenir la distance.
Mais c'est aussi l'un des secrets les mieux gardés au monde : mis au point en 1790 par Zwack, chimiste à la cour de Joseph II. Ce dernier aurait même déclaré " Das ist ein Unikum!" Ach, ja... Plus de deux siècles plus tard, tout ce qui a transpiré, c'est que c'est un mélange de plus de 40 herbes. Dont une majorité amère.

C'est un alcool que l'on trouve ignoble la toute première fois. comme beaucoup d'autres choses, le café, la clope, le se*x*e.. Mais on s'y habitue pourtant bien vite, dès le troisième verre, en général. Et on ne peut dès lors plus s'en passer, car ce breuvage soigne maux d'estomac, coeurs brisés, ballonnements, xylocéphalées et bronchites.

Vous pouvez vous procurer ce breuvage unique à l'épicerie polonaise du 54-60, rue du Fbg Saint-Denis, ou peut-être dans d'autres magasins proposant des produits d'Europe de l'Est : toutes les adresses utiles ici, compilées par les Mardis Hongrois, que je salue bien bas.

Note: à boire bien frais, et avec modération!

crédit photo: Zwack.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White