vendredi 25 mai 2007

Ils aiment bien les espions russes, à Cannes


0 Comms'
Le film d'Andrei Nekrasov et Olga Konskaia, Rebellion, le cas Litvinenko s'est vu tardivement ajouté à la sélection officielle de Cannes. Litvinenko, mais oui, celui qui a eu la malchance de goûter les fameux sushis au polonium-210 ! Nekrasov n'en est apparemment pas à son coup d'essai, ayant déjà bouclé un docu pour la télé, nommé My Friend Sasha, A Very Russian Murder..

Ajoutons à ceci le film de James Gray We Own the Night, à propos de la mafia russe à New York, et un vrai fil conducteur se dessine.

Ils affectionnent aussi les histoires d'avortement illégalo-tristounettes dans les Pays de l'Est, comme l'illustre la sélection de ces deux films, l'un roumain, l'autre russe : le Bannissement, d'Andrei Zyaguintsev, et Quatre mois, trois semaines et deux jours, de Cristian Mungiu, bien parti pour un prix, paraît-il.

Encore une fois, pas de comédie russe dans la sélection officielle. Peu surprenant : çà n'existe pas.

Crédit photo: la photo est tirée d'un des фотоальбом-s du site du FSB. J'espère qu'ils ne seront pas froissés de mon attitude cavalière vis-à-vis du droit d'auteur et ne m'enverront pas une petite boite de sushis.

0 Comms':

Enregistrer un commentaire

 

Mentions légales - Copyright © 2007-2012 Le klariscope. Tous droits sur les chroniquettes patati, patata.
RSS Feed. Ce blog est fièrement propulsé par Blogger. La template est signée dzignine d'après le modèle Minima-White